C’est ça le Marketing – Seth Godin #RetourDeLecture

C'est ça le Marketing - Seth Godin #RetourDeLecture

Dans cet article, je vais te parler de quelques points que j’ai retenus du livre de Seth Godin : C’est ça le marketing ! Je vais également te montrer comment tu peux les appliquer à ton propre business. Et oui, le but n’est pas d’accumuler des connaissances, mais bien de créer, de tester, d’avancer concrètement.

Trouver le plus petit marché viable

Seth Godin m’a inspiré l’article précédent où j’explique que parler à tous le monde, ne nous apportera aucun résultat.

En effet, il insiste à plusieurs moments dans le livre sur le fait de trouver le plus petit marché viable. Ce qu’on peut aussi appelé « une niche ».

Une fois cette niche choisie, il va falloir chercher à la connaître, à la comprendre. Non seulement dans ses problématiques, ses rêves et ses aspirations. Mais aussi, connaître « l’histoire qu’elle se raconte » comme dirait Seth Godin.

Tout le monde se raconte une histoire. Les acheteurs des premiers modèle de Tesla, n’avait pas besoin d’une voiture. Les autres constructeurs auraient eut les possibilités de sortir une Tesla, mais n’avait pas l’audace de le faire. Elon Musk a osé en misant sur autre chose que le besoin d’acheter une voiture. Il a misé sur le statut que veulent avoir ses clients, sur l’histoire qu’ils se racontent ! C’est-à-dire un besoin d’être premier adepte, écologiste et supporter de l’audace.

Quelle histoire est-ce que ton public cible se raconte ? 
Quel statut veut-il viser ou préserver ?

Fréquence & Confiance

« Combien de personnes vous contacteraient et se poseraient des questions (ou se plaindraient) si vous cessiez de leur envoyer des e-mails » nous demande Seth Godin.

Cette question peut se poser aussi sous d’autres formes : si tu arrêtais de publier sur tel réseau social ? De créer des vidéos ? De publier des articles sur ton blog ?

Est-ce que tu es suffisamment fréquent et régulier dans ta communication quel que soit le format, pour avoir créé une habitude chez ta communauté ? Bien sûr, la fréquence ne suffit pas, il faut également qu’ils aient de l’intérêt et de la confiance pour tes contenus.

La fidélité de ta communauté est la valeur la plus chère que tu peux obtenir dans ton business.

100 vrais fans, valent plus que 10 000 personnes qui se sont vaguement abonné à ton compte Instagram sans vraiment se soucier de ton contenu.

Et pour avoir 100 vrais fans, il faut commencer par en avoir 1. Là encore le plus petit marché viable est de mise.

Affiliation & Challenge collectif

Seth Godin d’affiliation versus domination en termes de communication.

L’affiliation c’est : je veux faire partie du groupe, je veux être connecté… Contrairement à la domination : je veux être le meilleur, avoir davantage que les autres…

En devenant un leader, de ton « petit marché viable » tu pourras fédérer une communauté qui a envie d’être regroupé, de se retrouver, de partager des valeurs communes, de cheminer vers le même objectif !

Et tu peux aller plus loin ! En créant toi-même un challenge. Un objectif que même s’ils ne l’atteignent pas, ils se seront dépassé pour avancer et s’améliorer grâce à l’énergie de groupe.

Pour lire le livre : C’est ça le marketing ! de Seth Godin clique ici

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest