Appuies sur le bouton OFF

Si on arrêtait juste de se faire souffrir ? Se faire souffrir ce n’est pas forcément se flageller, s’insulter ouvertement ou rester avec une ou plusieurs personnes qui nous malmènent.

C’est souvent beaucoup plus subtile que ça.

C’est quand tu te prends la tête avec tout ce que tu voudrais faire, tout ce que tu penses devoir faire.

C’est quand tu te dis que tu n’en fais pas assez ou que tu n’es pas assez comme ci ou comme ça.

C’est quand tu te dévalorises, quand tu te compares… etc.

En fait c’est : tout ce qui tourne en boucle dans ta tête et ne te fais pas du bien.

Fût un temps où j’avais énormément de colère intérieur et c’est quand j’ai compris qu’elle était en fait dirigé contre moi-même que j’ai pu guérir. Je ne m’étais pas rendu compte de tout ce que je me faisais endurer à l’intérieur, d’à quel point je ne m’acceptais pas et que c’était ça qui m’attirait des conflits extérieurs.

Aujourd’hui, au lieu de laisser ces mécanismes inconscients en marche je reste à l’écoute et j’interviens !

Tu peux changer ça, y mettre un terme et juste laisser l’amour qui est déjà là s’épanouir et grandir.

Un exercice simple mais efficace pour commencer : l’écriture !

En écrivant chaque jour tout ce qui te passe par la tête, tu vas pouvoir te rendre davantage compte de ce que tu te dis à l’intérieur. En prendre conscience c’est déjà un premier GRAND pas.

Ensuite tu peux inverser la tendance de chaque point précis grâce à une affirmation.

Celle que j’aime beaucoup c’est : Je m’aime et je m’accepte telle que je suis.

Ce sujet te tiens à cœur ? Tu aimerais aller plus loin et développer une relation harmonieuse avec toi-même ? Je t’invite à cliquer ici pour un accompagnement individuel.

À très vite,

Miryam

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest