Enlève ce poids de tes épaules

Aujourd’hui encore j’ai vu passer des posts Instagram de mamans qui exprimaient leurs difficultés face à la charge mentale, c’est un sujet qui revient fréquemment chez les mamans, encore plus chez les mampreneures…

Moi-même, j’ai vécu longtemps avec l’impression d’avoir un poids sur mes épaules, de pas avoir assez d’aide, de devoir penser à tout, d’être toujours en train de courir. Même quand j’étais en train de prier je pensais à ce que je devais faire juste après ! Je faisais beaucoup de to-do-list et elles étaient interminables 🤪 !

Aujourd’hui je me sens beaucoup plus légère et j’aimerais te partager les points sur lesquels tu pourrais avancer pour te sentir mieux.

Selon moi, il y a plusieurs choses à prendre en compte pour enfin se délester du poids de cette charge mentale :

✨ les croyances : on peut avoir des croyances fortement ancrée, que c’est la mère pense à tout par exemple,
✨ les mémoires : les blessures créent des conditionnements qui nous font voir le monde à travers un certain filtre et vivre des expériences correspondantes, par exemple : une solitude au niveau de l’éducation des enfants et de l’entretien de la maison,
✨ le lâcher-prise : quand on tient coûte que coûte à tout contrôler forcément on garde et ne fais que rajouter des charges sur nos épaules. Par exemple la fameuse expression : on n’est jamais mieux servie que par soi-même.

Alors tu te demandes peut-être comment avancer sur chacun de ses points concrètement ❓

Voilà 3 voies qui m’ont personnellement beaucoup aidées :

✅ Les croyances peuvent se changer au fur et à mesures.
✅ Les mémoires peuvent être libérées, avec différents outils de libération émotionnelle comme l’Hoponopono (Je suis désolé, je te demande pardon, je te remercie, je t’aime). Tu peux également dès aujourd’hui essayer un outil plus simple : l’écriture. Tu écris ce qui te préoccupes puis tu finis par écrire à chaque étape : Je libère et je lâche toutes les mémoires en résonance.
✅ Le lâcher-prise, c’est avoir la foi. Savoir que tout est déjà organisé parfaitement et donc arrêter de vouloir contrôler, de forcer les choses.

Tu aimerais être guidée concrètement sur ces étapes-là, je t’invite à rejoindre « Intuitivement organisée » en cliquant ici.

À très vite,

Miryam

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest