Et si le ménage n’était plus un « problème » ?

Une de mes clientes me demandaient, comment faire si on n’a jamais « envie » de faire le ménage, mais qu’on a bel et bien envie de vivre dans la propreté :D. Eh oui, elle m’a posée cette question parce que dans mes programmes je donne les modes d’emploi pour lâcher prise et aussi pour écouter ses envies, son intuition tout le temps.

Et parfois, quand on est fatiguée, qu’on en a marre, qu’on a l’habitude de se forcer tout le temps en se disant : je dois faire ça, je n’ai pas le choix etc… bah au bout d’un moment on a l’envie de RIEN faire. Et c’est normal !

Si tu te forces à éplucher dix kilos de pomme de terre tous les jours alors que tu détestes ça, un jour tu te diras : plus jamais !

Alors que si chaque jour tu as l’envie de manger différents légumes et de manger des délicieuses soupes, l’énergie pour éplucher les légumes en question est totalement différente !

Et c’est pareil avec le ménage, l’envie vient, quand on laisse passer le ras-le-bol, qu’on s’autorise à se ficher la paix, à se laisser vivre ! Tu auras envie de nettoyer ton salon pour ton confort de passer une bonne soirée dans un lieu agréable ; tu auras envie de te concocter un délicieux plat pour toi et ta famille parce que tu aimes faire ce plat et pas parce que tu te sens obligé de le faire.

C’est une manière différente de penser.

Le ménage est un point important qui revient souvent dans la bouche des mampreneures et il y a ENORMEMENT de croyance autour des tâches ménagères.

J’ai envie de te donner l’exemple d’une magnifique maman que j’ai conseillé récemment. Une maman épuisée entre son activité pro, ses enfants et la gestion de son domicile, elle était désemparée, elle voulait créer plus d’abondance dans sa vie pour pouvoir prendre une femme de ménage. Belle idée en soi.

Sauf que derrière ce désir il y avait des croyances génératrice de culpabilité !

En effet le ménage était fait, c’est son mari qui faisait les sols à la maison, or elle estimait que c’était son devoir à elle, donc elle s’emplissait constamment de culpabilité. Et la culpabilité attire la culpabilité : bonjour les tensions, les reproches etc, en miroir de notre intérieur.

Je me permets d’en parler si légèrement parce que je suis moi-même passé par beaucoup de croyances, de culpabilité, et bien sûr je m’en libère encore chaque jour.

Si tu veux plus de sérénité dans ta vie, pour moi, le lâcher-prise et l’écoute de soi est une première étape, puis la libération des émotions et des croyances.

Bien sûr, il existe aussi des choses pratiques à mettre en place en termes de ménage, par exemple :
– de l’aide extérieur ou une meilleure répartition des tâches des membres de la famille,
– des électro-ménagers plus pratiques,
– le désencombrement,
– …

Mais tout ça, finalement, ça vient naturellement par la suite, ou grâce à l’intuition, une fois que les croyances et les émotions telles que la culpabilité sont nettoyées ! Une fois que tu te sens sereine et en paix.

Info : En finir avec l’épuisement est toujours disponible ici 

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest