Faut-il toujours suivre ses intuitions ?

Faut-il toujours suivre ses intuitions ?

D’emblée j’ai envie de dire : oui… Néanmoins, je vais apporter quelques nuances.

Le problème n’est pas de suivre son intuition,

Le problème, c’est de croire qu’on suit notre intuition alors qu’on suit en fait :

Une peur suivie d’une impulsion

Quand on a une ou des peurs, on peut avoir une ou plusieurs impulsions.

Exemple : j’ai peur de ce que ma famille, mes amis, vont penser de moi si j’achète cette voiture, donc impulsion : waouh, je vais prendre celle-ci même si je dois faire un crédit sur plusieurs années…

Ce qui va différencier l’intuition de l’impulsion c’est :

Le temps d’action

Contrairement à ce qu’on croit, l’intuition nous laisse souvent du temps.

Elle ne nous oblige que rarement à prendre des décisions très rapidement, sauf si tu es au bord d’un ravin…

De plus, dans la vie on peut souvent revenir sur un non, mais l’inverse est parfois plus difficile.

Donc quand c’est précipité, c’est plutôt l’impulsion qui suit une peur qui nous pousse à agir très vite : Je ne veux pas rater cette opportunité ! C’est peut-être la chance de ma vie ! Je ne veux pas que cette personne s’en va…

La fluidité

Quand on suit une intuition, contrairement à l’impulsion : tout est fluide ! Matériellement, humainement, tout s’emboite parfaitement. Il ne va pas s’agir de devoir se battre, convaincre à tout prix certaines personnes ou galérer à mettre en œuvre les choses.

Ça ne veut pas dire qu’il n’y aura jamais de problème dans ton projet de gite au sud de la France, mais chaque intuition que tu suis à ce sujet fonctionne.

Une intuition, c’est une idée et quand on a un grand projet, il en faut souvent plus d’une pour avancer. Si tu fais face à une problématique, tu auras là aussi une intuition pour la régler.

Au contraire avec l’impulsion, il y a souvent plusieurs détails qui clochent dès le début, des choses pas très claires, des mauvais pressentiments et on le sait que ce n’est pas la bonne décision. Même si on essaie parfois de le nier, de se convaincre soi-même.

Les émotions

En suivant une intuition, on est sereine.

On peut avoir peur bien sûr parce qu’on fait quelque chose d’inhabituel ou qu’on manque de confiance en nous, mais ça va plutôt être de l’excitation.

Comme si tu avais trop envie de faire cette attraction/ce saut en parachute/ce tour en hélicoptère mais waouh tu as peur quand même !

Tandis qu’avec l’impulsion, tu sens que tu n’es pas sereine au fond, tu doutes, tu ne le sens pas…

Intuition VS Impulsion

Donc oui tu peux suivre toutes tes intuitions… si ce sont effectivement des intuitions !

Avec ces quelques conseils tu devrais pouvoir faire plus facilement la part des choses entre intuition et impulsion.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest