Logo miryam karama coach intuitive
Transforme ta vie pro & perso
grâce à l’intuition ✨
& au passage à l’action 🎬

Mampreneure ou rien

Mampreneure ou rien

Dernière modification le 8 décembre 2022 par Miryam

La naissance d’un bébé peut aussi donner de nouvelles idées côté business

Rendez-vous avec Lucie aujourd’hui que j’ai eu plaisir à interviewer :

Raconte-nous comment tout a commencé, ton parcours jusqu’à aujourd’hui et est-ce que tu étais déjà maman ?

J’étais conseillère clientèle dans une grande banque française, sauf que ça ne me correspondait absolument plus donc j’ai quitté ce travail.

Ensuite, je suis tombée enceinte et j’ai voulu me consacrer totalement à mes futurs enfants, en l’occurrence de ma première fille Aya.

J’ai commencé à me documenter sur les pédagogies, l’éducation, la maternité… tout ça et j’ai découvert un milieu qui m’a énormément plu !

J’ai accouché et j’ai mis tout ça en place comme je pouvais, puis comme une amie m’a demandé de garder son fils, je suis devenue assistante maternelle agréée par ce concours de circonstances.

Ce qui m’a permis d’en apprendre et d’en découvrir encore plus !

J’ai pu mettre en place tout ce que j’apprenais avec ce petit garçon puis avec les autres enfants que j’ai gardés par la suite.
Et puis en parallèle, j’ai également commencé l’instruction en famille avec ma fille Aya.
Je faisais des ateliers Montessori à la maison, car je m’y étais formé et j’ai commencé à partager sur Instagram tout ce que je faisais au quotidien avec les enfants.
La communauté a grandi, et de plus en plus de personnes me posaient des questions.

C’est là que j’ai décidé de retransmettre moi aussi mon savoir

Est-ce que l’organisation devient plus facile avec le temps et le fait que tes filles grandissent ? Comment est-ce que tu as évolué ces dernières années en termes de temps de travail, d’organisation, etc… ?

Au début, c’était très compliqué, j’ai commencé à créer mes premières formations en ligne quand ma deuxième fille Safiya venait de naître. Donc, je créais souvent le soir et la nuit. Et la journée, je m’occupais de mes enfants et des enfants que je gardais.

Donc au début, l’organisation, c’était une catastrophe…

Mais tout a changé il y a un an, on a déménagé à Dubaï et je ne suis plus assistante maternelle.

J’ai choisi de mettre mes enfants à l’école pour la richesse culturelle, ici à l’école, ils apprennent l’anglais et l’arabe.

Je suis devenu entre temps organisme de formation reconnu par l’État français. Cela a pris beaucoup d’ampleur, j’ai donc énormément de travail et suis très sollicité.

Maintenant le matin, j’ai le temps de travailler sur mon organisme de formation.
L’après-midi, je suis vraiment avec les filles sauf quand elles sortent avec leur père.
Et parfois, je me rattrape si besoin le soir quand elles sont au lit.

Quels sont tes prochains objectifs ? Vers où est-ce que tu souhaites amener ton entreprise ?

J’aimerais agrandir encore plus mon organisme de formation.

Recruter des formatrices pour pouvoir proposer tout un panel de formations dédiées à l’enfance.

Me diversifier : ne plus proposer que du Montessori, mais aussi des formations sur : le portage, le massage bébé, la DME, le sommeil de l’enfant, l’allaitement…
Et pourquoi pas me développer à l’international ici à Dubaï.

Quel est le meilleur conseil que t’aimerais donner aux mampreneures ?

Ne doutez pas de vous et de vos capacités.
Si vous croyez en vos projets, foncez !
Ne mettez jamais votre vie de famille de côté.
Débloquez des créneaux pour vous y consacrer.
C’est possible, je l’ai fait !

Et si tu veux découvrir davantage Lucie et son univers, c’est par ici : https://oumaya45.fr/

Miryam Karama

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest