Logo miryam karama coach intuitive
🌱 Cultiver la résilience, l’abondance & la joie
✨ Connexion à l’intuition

L’entrepreneuriat est la clef de la libération des femmes

L’entrepreneuriat est la clef de la libération des femmes

Dernière modification le 5 mai 2023 par Miryam

Aujourd’hui, j’interviewe Saadia que j’ai le plaisir de côtoyer sur le web depuis pas mal de temps et que j’ai envie de vous faire découvrir à vous aussi.

Pourquoi avoir choisi l’entrepreneuriat ? Est-ce que c’était une évidence ?

J’ai choisi l’entrepreneuriat parce que c’est effectivement une évidence pour moi.

À vrai dire, quand on accompagne chaque jour des entrepreneurs à lancer et développer leur activité (ça fait depuis plus de 20 années pour ma part), on finit par vouloir devenir son propre patron.

J’ai choisi l’entrepreneuriat, je dirai même que je le prône sans cesse, parce que je pense profondément que l’entrepreneuriat est la clef de la libération des femmes (et aussi des hommes 😉). Parce qu’il t’accorde une liberté et une flexibilité qu’aucun poste de salarié ne peut te permettre.

Personnellement, pouvoir travailler selon mes propres horaires, où je veux, décider de la direction que je veux prendre, et surtout pouvoir décider seule, sans avoir à rendre de compte à quiconque, est un privilège.

Je pense que le salariat aujourd’hui n’est plus adapté, pour beaucoup, à l’époque dans laquelle on vit.

On voit d’ailleurs de plus en plus de personnes quitter le salariat pour se libérer de la soumission d’un chef ou un patron. Et, une fois qu’on a gouté à la liberté qu’offre l’entrepreneuriat, c’est presque impossible de faire marche arrière.

Mais, attention, l’entrepreneuriat n’est pas non plus un long fleuve tranquille.

Il nécessite, au-delà d’être passionnée par ce que l’on fait, beaucoup de persévérance, du travail, et l’acceptation des échecs qui font partis du processus normal de la vie d’un entrepreneur.

Comment est-ce que tu t’organises au quotidien ?

J’ai pour principe d’adapter ma vie professionnelle à ma vie personnelle, et jamais l’inverse !

La carrière n’a jamais été prioritaire pour moi-même si j’ai été gérante de plusieurs PME de conseils en affaires. Mais en même temps, j’aime tellement mon métier que j’y passerai des heures et des heures. C’est le risque des entrepreneurs passionnés 😁.

Mais, exercer le métier que l’on aime doit contribuer à l’équilibre personnel. Et pour cela, on doit s’imposer des limites parce que le travail ne doit pas empiéter sur le temps personnel.

D’autant plus que je suis maman. Et une famille, comme je dis souvent, c’est une entreprise à gérer 24h/24 et 7j/7 (pour le coup) !

Du coup, je ne travaille que quand mes enfants sont à l’école ou en sortie.

Mon temps est certes réduit, mais ça me permet de prioriser et d’être plus productive.

Aujourd’hui, je suis pleinement reconnaissante et épanouie d’avoir pu trouver cet équilibre entre ma vie de maman, de femme et de cheffe d’entreprise.

C’est quoi le plus difficile pour toi en tant que Mampreneure ? Et au contraire ce qui contre-balance tout ça ?

Alors oui, c’est un privilège de voir grandir ses enfants et partager beaucoup de moments ensemble. Mais, dans la vie de mampreneure, tout n’est pas toujours rose.

Par exemple quand les enfants sont en vacances scolaires et qu’on a un gros projet à finaliser, c’est pas simple.

Le deuxième point, je dirais que ce qui n’est parfois pas évident, c’est l’incompréhension de l’entourage par rapport au fait de travailler à la maison. Beaucoup ne comprennent pas que, même si on est à la maison, ben on bosse comme si on était au bureau.

Il m’est déjà arrivé qu’une personne débarque plusieurs jours à la maison alors que j’étais en plein lancement de formation. Ou bien que ma voisine vienne toquer à ma porte alors que je suis en train de faire des enregistrements.

Mais bon, je pense qu’avec le temps ça rentrera dans les mentalités.

C’est quoi ta source d’inspiration et de motivation pour avancer et créer ?

Ma source d’inspiration, c’est quand je me déconnecte du travail et que je fais autre chose.

Parfois, il m’arrive de tout couper pendant plusieurs jours. Ça me permet de prendre du recul et d’avoir des idées nouvelles qui émergent.

Je suis aussi très curieuse, je m’intéresse un peu à tout ce qui me permet d’avoir toujours des idées qui se pointent, parfois même trop !

Ma source de motivation, c’est le fait d’aider les autres. Ça parait étrange dit comme ça, mais c’est un vrai plaisir pour moi de voir une femme avoir réussi à réaliser ses rêves et être épanouie.

Et, il y a aussi, bien sûr, le fait de pouvoir, moi aussi, réaliser mes rêves et ceux de ma famille.

J’ai mon vision board en fonds d’écran de mon ordinateur, ça me permet de me rappeler chaque jour pourquoi j’exerce mon métier.

Quel est le meilleur conseil que t’aimerais donner aux mampreneures ?

J’en ai plusieurs à donner à vrai dire, mais le premier est de faire preuve de patience et de persévérance. La réussite ne se réalise pas en un claquement de doigt, elle nécessite de travailler dur et d’apprendre à chaque fois de ses échecs. Il est important de s’attendre à faire face à des obstacles et à les accepter, et à ne surtout pas baisser les bras parce que les erreurs permettent d’apprendre et font parties du processus de réussite.

Donc, je dirais de ne rien lâcher et toujours rester patientes et persévérantes.
Ça finit toujours par payer !

Pour découvrir Saadia un peu plus, rendez-vous ici.

Miryam Karama

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest